DECES DE MICHELE RASPAUD

Serge et Michèle Raspaud

Serge et Michèle Crapaud

C’est avec peine et tristesse que je  vous faire part du  décès de Madame  Michèle RASPAUD .  Serge son époux  a été mon mandataire financier pendant la campagne des Municipale de 2014.

Michèle s’est battue avec courage et determination pendant de nombreux mois contre la maladie. Elle est partie discrètement hier matin .

A Serge son mari, à ses enfants Stéphane et Bérangère , à ses petits enfants Maya, Mattéo et Cléo  je présente mes plus sincères condoléances en mon nom et au nom de tous les adhérents de notre association « Ambition Carcassonne »

Je les assure de notre amitié et de notre soutien.

La cérémonie religieuse sera célébrée le vendredi 18 novembre 2016, à 14 heures, en l’église Évangélique, rue Pierre-Germain à Carcassonne, suivie de l’inhumation au cimetière de Palau-del-Vidre (Pyrénées-Orientales).
Un registre de condoléances est ouvert à la maison funéraire, avenue Henri-Gout à Carcassonne ainsi qu’à son domicile.

 

REVUE DE PRESSE DU 5 AU 11 NOVEMBRE 2016

capture11112016Capture101120165 Capture10112016 Capture101120161 Capture101120162 Capture101120163 Capture101120164

Capture09112016 Capture091120161 Capture091120162

Épuisement et grogne chez les infirmiers grévistes

infirmières

Hier, les hospitaliers s’étaient donnés rendez dans l’amphithéâtre de l’hôpital de Carcassonne pour protester contre les dispositions de la loi Touraine.

Une statistique vient de sortir, brandie par Gilles Gadier de F.O Santé hier dans l’amphithéâtre de l’hôpital : il y aurait plus d’accidents du travail dans les Ehpad que dans le BTP. En cause, depuis tant d’années, la réduction des effectifs, le «manque de considération», les réévaluations salariales en peine depuis 2005, pour les étudiants en soins infirmiers, le «moins un euro de l’heure pour un travail qui s’assimile à du remplacement». Il y en avait des griefs lors de cette réunion à l’initiative de F.O, mais dans laquelle on trouvait pêle-mêle infirmières bloc opératoire diplômées d’État CGT, infirmières anesthésistes non syndiquées, infirmiers spécialisés, «qui après 3 ans d’étude, 18 mois de spécialisation, l’obligation de suivre des formations, se retrouvent avec 2 500 € bruts, après 30 ans de présence le jour, la nuit, fériés ou pas». Une anesthésiste exprime son malaise : «on est passé de 16 à 11,5 anesthésistes ici, avec plus d’opérations, 8 gardes de 24 heures par mois, 200 heures de travail par mois… sans reconnaissance Master pour les anciens, sans réévaluation salariale… je ne sais pas combien de temps ça peut durer, il faut que ça cesse». Elle termine par un poignant : «J’ai 34 ans et un patch antidouleur dans le dos.» Il y a bien les heures sup, mais «primes et heures sup ne nous paient pas notre retraite». Les élèves en soins infirmiers demandent une réévaluation des bourses, qui stagnent depuis 2005, des rémunérations de stage plus dignes : «Soigne et tais-toi non merci». Des salariés de l’USSAP, de l’Afdaim sont dans la salle et acquiescent. Mais «il faut que la mobilisation soit au rendez-vous» rappelle Gilles Gadier inquiet de voir des collègues «rentrer chez eux après le boulot» en cette journée de mobilisation nationale des personnels infirmiers. Au micro il décline la litanie des réformes, loi Hôpital Santé Territoire, Touraine pour les regroupements hospitaliers, rapport Laurent préconisant une obligation annuelle de 1 607 heures…. «autant de déconstructions du système hospitalier public». La mobilisation défaillante est aussi la raison de l’absence de F.O à Rives d’Ode (voir ci-dessous) : «le pacte de responsabilité c’est 60 M€ en moins pour les Ehpad, la CFDT et l’UNSA étaient d’accord avec ça !». Et d’annoncer une éventuelle reconduction de la grève et d’autres mobilisations : «car avant fin 2017, 22 000 postes doivent disparaître, dont 50 chez nous». Ce qui ne résoudra pas le sentiment d’épuisement, palpable.

Le chiffre : 22

mille > Postes. Sont appelés à disparaître avant fin 2017 dans les professions de santé rapellent ces agents hospitaliers, «dont 50 chez nous».

La phrase

« On est passé de 16 à 11,5 anesthésistes avec plus d’opérations, 8 gardes de 24 heures par mois, 200heures de travail par mois… sans reconnaissance. »

Une anesthésiste

X.C. (L’Indépendant)

Les policiers sont descendus dans la rue

Nouvelle mobilisation des policiers hier partout en France, et à Carcassonne au portail des Jacobins, devant le commissariat à 21 h 30. Ils étaient environ une soixantaine, policiers, retraités ou simple soutien, malgré le froid et la pluie, à s’être rassemblés en silence, sans prise de paroles ni slogan, pour continuer à «alerter l’État et exprimer un ras-le-bol après des années à entendre des promesses, sans jamais rien obtenir», disait hier cet ancien policier, retraité après 36 ans de service et venu pour soutenir ses anciens collègues. Une manifestation organisée au niveau nationale, mais une fois de plus sans représentation syndicale. «Il faut des états généraux de la police et vite, parce qu’on va droit dans le mur», entendait-on encore hier. Même les récentes promesses d’une enveloppe de 250 M€ pour la police faites par le gouvernement ne semblent pas calmer la colère des policiers. «C’est insuffisant. On a perdu 12 000 personnes. Il faudrait déjà recruter 15 000 policiers supplémentaires, du matériel etc. Et ce que l’on réclame depuis déjà longtemps, la révision de la légitime défense, la fin des gardes statiques. Il faut repenser le système».

R.B (L’Independant)

 

Capture08112016 Capture081120161 Capture081120162

Capture07112016Capture071120161Capture06112016 Capture061120161 Capture061120163 Capture061120162

Capture05112016 Capture051120161 Capture051120162 Capture051120163 Capture051120164 Capture051120165 Capture051120166 Capture051120167

XXXII SALON DE L’HABITAT

32 SH180

C’est la 32 ième édition du salon de l’habitat que les élus de la ville et de l’agglo, ainsi que les élus consulaires, ont inauguré ce midi.

DSC_8316

Lre Président Fargues accueille les personnalités et exposants de cette manifestation

Le Président Fargues accueille les personnalités et exposants de cette manifestation

Cette année la Chambre de métiers de l’Aude et la mairie de Carcassonne sont partenaires de cette manifestation.

Le Président de La CM de l'Aude  dont ce sera certainement la dernière sortie officielle puisque il ne brigue pas un nouveau mandat au coté de Mr Mascarraque chargé  de l'habitat au sein de l'agglo

Le Président de La CM de l’Aude dont ce sera certainement la dernière sortie officielle puisque il ne brigue pas un nouveau mandat au coté de Mr Mascarraque chargé de l’habitat au sein de l’agglo

Vue partielle de l'exposition

Vue partielle de l’exposition

La chambre de métiers à travers des stands d’artisans d’art et des démonstration(ferronnerie) et la Ville de Carcassonne avec la présence sur un box du service Urbanisme de la Ville

Isabelle Chesa est intervenu au titre de la Ville de Carcassonne

Isabelle Chesa est intervenu au titre de la Ville de Carcassonne

Symbole de la vitalité économique ou tout du moins du combat positif et volontariste que mènent les artisans du bâtiments, et des entreprises impliquées dans cette branche qu’elles soient intervenantes  pour l’équipement de la maison ou  pour les services , ce sont au total 42 exposants qui présenteront pendant 3 jour leurs savoir-faire aux Carcassonnais et aux Audois.

Au coté des personalités Mme Christine Pujol pour la Région monsieur Fargues et Isabelle ont coupé le ruban Symbolique

Au coté des personnalités Mme Christine Pujol pour la Région monsieur Fargues président du salon  et Isabelle ont coupé le ruban Symbolique

32 SH181

LETTRE A BRUNO H..

Suite aux articles parus ce matin dans les colonnes de la dépêche du midi,(voir revue de presse du 29 au 3 novembre) j’ai tenu à adresser un petit courrier au journaliste auteur de : « Les Républicains toujours en panne d’investiture » et « le Passant »

IMG_0638

Mon cher Bruno

je lis avec surprise et étonnement votre article de ce matin et je me précipite sur mon ordinateur pour vous apporter un certain nombre d’éclaircissements.

D’abord sur « ambition Carcassonne » association crée en 2012 effectivement pour soutenir ma campagne des municipales.

Elle a tenu sa troisième assemblée générale le 2 juin 2016, cela fait maintenant 6 mois et non quelques jours, durant laquelle il a été décidé de modifier légèrement les statuts et notamment son appellation en supprimant le millésime 2014 de son titre.

Cela s’est fait non en catimini mais au grand jour puisque blog et face book ont annoncé la tenue de cette Ag et qu’a la suite de cette réunion le compte rendu en a été fait sur le site ambitioncarcassonne.com .  Vous connaissant il m’étonne que cela ait échappé à votre sagacité.

Par contre très récemment s’est tenu un conseil d’administration d’ambition et une réunion d’information quelques jours après . Une prochaine rencontre est prévue et annoncée pour le 17 novembre prochain , quoi de plus normal pour une assos d’avoir une vie.

Pour le reste des déductions du passant, oui avec Gérard Larrat et  avec la fusion de nos listes nous sommes les artisans de cette victoire et de la reconquête de la mairie; l’un sans l’autre nous n’y serions pas arrivé.

Oui l’association ambition Carcassonne forte de ses 438 membres à jour de cotisation, est plus que jamais présente pour soutenir l’action de toute l’équipe municipale ainsi constituée, et de son maire qui la dirige.

Quand à 2020, cette échéance lointaine vous l’avouerez ne hante ni mes jours, car, chaque heures qui les compose sont largement occupées par mon activité professionnelle et la densité et l’importance des dossiers municipaux dont j’ai la charge, ni mes nuits car j’ai besoin d’elles pour récupérer des mes activités diurnes.

Pour moi les choses sont simples chaque chose en son temps et un temps pour chaque chose.

Quand aux Républicains vous avez raison, mon temps et celui des militants est largement occupé par l’organisation des élections primaires ce qui n’est pas petite chose; nous voulons les réussir… hantés par le souvenir de batailles internes qui ont secoué et affaibli notre formation politique

Par contre, et sur le sujet vous avez tort nous ne négligeons en rien les futures élections législatives qui auront lieu en juin.

Pour le moment nous regardons avec amusement les grandes manœuvres de la gauche socialiste du département de l’Aude que vous estimez en ordre de bataille parce que 2 postulants se sont déclarés à l’investiture des militants, alors qu’en interne, la bataille fait rage et que l’on ne sait toujours pas ce qui sortira de ces déchirements habillements masqués.

Ne vous tracassez pas ! Pour  les Républicains  nous serons opérationnel en temps et en heure et vous en serez les premiers informés.

Voila Bruno je tenais à vous apporter ces quelques informations, mais pour l’amour du ciel  ne compliquez pas les choses simples par des interprétations subjectives.

Bien à vous    

 « LA FILLE DE… »

Ensemble pour les dossiers de la Ville

Ensemble avec Le Maire pour les dossiers de la Ville

LES CEREMONIES DU PREMIER NOVEMBRE

Tous les ans le 1er Novembre voit se dérouler à Carcassonne 4 cérémonies.

La première se tient dans l’enceinte du cimetière Saint Michel et plus précisément au carré militaire  qui conserve 400 tombes de soldats, (chrétiens musulmans ou juifs) tombés sur tous les champs de bataille ou les armées Françaises ont combattu.

La seconde se déroule place de la poste devant la stèle dédiée au général de Lattre de Tassigny et à la première armée Française, dite « Rhin et Danube »

La troisième se tient dans l’enceinte du Cimetière La conte, à proximité du « Mur des disparus » et devant la stèle des combattants tués en Afrique du Nord ,

La quatrième enfin au Square du cimetière la conte devant la Stèle érigée à la gloire des combattants du corps expéditionnaire Français en Italie et à son chef le Maréchal Juin

Vous trouverez ci dessous le reportage photo réalisé ce jour ainsi que les interventions de Monsieur Jean Louis BEZIAT, délégué général du Souvenir Français pour notre département indiquant , à chaque fois, les raisosn et les engagements de son association.

le Carré militaire du cimetière Saint Michel

le Carré militaire du cimetière Saint Michel

L'intervention de Monsieur Béziat au nom du SF

L’intervention de Monsieur Béziat au nom du SF

 

souvenir français173

Enfants et cadets de la république déposent les flammes du souvenir

Enfants et cadets de la république déposent les flammes du souvenir

Les personnalités civiles et militaires

Les personnalités civiles et militaires

Le Maire et Magalie Bardou adjointe aux affaires militairespour déposer leur gerbe au nom du conseil municipal

Le Maire et Magali Bardou adjointe aux affaires militaires pour déposer leur gerbe au nom du conseil municipal

Dépot de gerbe au nom du souvenir Français

Dépot de gerbe au nom du souvenir Français

Monsieur le Chef de Cabinet au nom de Mr le Prefet

Monsieur le Chef de Cabinet au nom de Mr le Prefet

DEUXIEME CEREMONIE

Place de la poste devant la stèle du Maréchal de Lattre de Tassigny

Place de la poste devant la stèle du Maréchal de Lattre de Tassigny

Monsieur Beziat pendant son intervention (ci-dessous)

Monsieur Beziat pendant son intervention (ci-dessous)

souvenir français174

Depot de gerbe de Mme RIVEL au nom du président du Conseil Départemental

Depot de gerbe de Mme RIVEL au nom du président du Conseil Départemental

Messieurs Beziat et Possoco pour "Rhin et Danube"

Messieurs Beziat et Possoco pour « Rhin et Danube »

Monsieur le Maire et Isabelle pour la municipalité de Carcassonne

Monsieur le Maire et Isabelle pour la municipalité de Carcassonne

Drapeaux baissés "Aux Morts"

Drapeaux baissés
« Aux Morts »

TROISIEME CEREMONIE

Au cimetière la conte.

DSC_8242

La Stèle des victimes tuées ou disparues en Afrique du Nord

Les personalités rassemblées avant le discours du Docteur Manfredi et les dépots de gerbes

Les personnalités rassemblées avant le discours du Docteur Manfredi et les dépôts de gerbes

Monsieur le Docteur Manfredi pendant son intervention( celle-ci sera peportée ci dessous dès qu'elle sera en notre possession)

Monsieur le Docteur Manfredi pendant son intervention( celle-ci sera reportée ci dessous dès qu’elle sera en notre possession)

Monsieurs Moustaffa Feroudji, maitre hadjaj et le docteur Manfredi déposent leur Gerbe au nom des Harkis et au nom du Cercle Algérianiste

Monsieur Moustafa Feroudji, maitre hadjaj et le docteur Manfredi déposent leur Gerbe au nom des Harkis et au nom du Cercle Algérianise

Monsieur Iche au nom du président de Carcassonne Agglo

Monsieur Iche au nom du président de Carcassonne Agglo

Mme Mireille Vissentini au nom de la Présidente de la Région

Mme Mireille Vissentini au nom de la Présidente de la Région

Monsieur le Maire et sa première adjointe après leur dépot de Gerbe

Monsieur le Maire et sa première adjointe après leur dépot de Gerbe

Recueillement pendant la sonnerie aux morts

Recueillement pendant la sonnerie aux morts

DERNIERE CEREMONIE

La Stèle du maréchal Juin

La Stèle du maréchal Juin magnifiquement décorée comme tous les monuments de la Ville par les services technique de la Ville et les serres municipales.

Monsieur Beziat et Laurent Télèse déposant au nom de son grand père

Monsieur Beziat et Laurent Télèse déposant au nom de son grand père

Ci dessous l’intervention de Monsieur Beziat délégué du SE

souvenir français175

Gérad Larrat et Magali Bardou pour cet ultime dépot de gerbe

Gérad Larrat et Magali Bardou pour cet ultime dépot de gerbe

la minute de silence et de recueillement devant la stèle du Maréchal juin cloturait ces cérémonies.

la minute de silence et de recueillement devant la stèle du Maréchal juin clôturait ces cérémonies.