XXI éme VIDE GRENIER de la TRIVALLE

VGT114

Il est probable que cette manifestation organisée par l’association « Le Trivallenc » soit une des plus, voire la plus ancienne du département, en tout cas la plus belle pour sur.

Ainsi Dimanche 4 septembre , premier dimanche du mois d’après la rentrée,  les 150 exposants seront au rendez-vous traditionnel  de la rue Trivalle et de la place Leopold Verguet.

Une journée ensoleillée nous est promise, une raison supplémentaire pour que vous veniez à la rencontre de ce  » Poulit quartier »

VIDE GRENIER LA TRIVALLE

FERIA 2016 ; C’EST PARTI !!!!

Comme à l’accoutumée la Feria 2016 a été officiellement lancé par Le Maire et le conseil Municipal a midi place Carnot.

DSC_7579

Comme à  l’accoutumée aussi, les Carcassonnaises et les Carcassonnais après les vacances étaient présents pour lancer  » leur  Fête traditionnelle et familiale, celle  qu’ils attendent toute l’année »

« La feria à Carcassonne ce n’est pas une beuverie, c’est avant tout un moment de joie et de convivialité , ce sont des concerts tous les soirs sur le Campo André Chénier, ce sont les cassitas des associations qui chaque année répondent présentes pour cette animation, ce sont aussi des corridas »

Cette inauguration a été un moment perturbée par les anti Corridas;

« A Carcassonne il n’y a pas de Feria sans Corridas , à Carcassonne nous pratiquons la liberté, il n’y a d’interdit que ce que la loi impose et personne n’imposera sa propre loi.

Dans sa conclusion Gérard Larrat à Souhaité a toutes et tous une belle fête, une belle Feria .

A la suite de l’intervention de Monsieur le Maire, Madame Marie-Blanche Bernard secrétaire générale de la Préfecture de l’Aude a tenu à prendre la parole.

Nous vous livrons ci-dessous son discours in extenso.

Je me réjouis d’être à vos côtés, aux côtés de votre équipe Municipale, Monsieur le Maire,  et parmi vous habitants de Carcassonne pour le lancement de ces festivités.

Vous savez que les représentants de l’Etat local, bien que de passage, tiennent à partager pleinement l’essentiel de ce que vous vivez.

Dans mon île natale, pour décrire cette solidarité de vie , on a une belle formule, on dit que les corses d’adoption et les corses d’origine sont unis dans une « communauté de destin », une expression qui évoque la cohésion et la fraternité de ceux qui sont embarqués dans le même bateau.

L’été à Carcassonne va, avec la feria, briller de ses derniers feux avant de s’éteindre pour laisser place à la rentrée.

La féria, ce Rendez-vous de fin d’été devenu traditionnel, s’inscrit dans ce « bien vivre à Carcassonne » dont vous vous êtes fait Monsieur le Maire une profession de foi.

Dans une ville qui est, comme beaucoup, cloisonnée, morcelée ce sont des occasions de rencontres , de mélange des différences, de partage, ce sont des occasions de fêter la vie, la musique, de danser sans s’économiser de bien manger et  bien boire aussi , mais là aussi avec modération.

DSC_7577

DSC_7574

N’oublions pas que votre Ville prend chaque année des engagements forts dans le cadre du Label Fête qui est censé protéger les réjouissances de leurs éventuels excès ou effets pervers qui pourraient menacer la santé des participants.

Sans vouloir assombrir le ciel magnifique de cette journée, je ne peux pas passer sous silence la toile de fond de la menace terroriste sur laquelle hélas s’inscrit cette fête cette année.

Je voudrais d’abord m’adresser à vous Mr le Maire, qui portez au premier chef la responsabilité de la décision d’organiser ou pas l’évènement.

DSC_7550

Aujourd’hui, maintenir une fête, c’est pour un maire un acte politique fort qui exige d’être à la hauteur des enjeux.

La décision est prise bien sûr en concertation avec l’Etat qui expertise la situation et apporte en soutien les moyens dont il dispose en termes de sécurité.

Mais c’est le maire qui a la décision en main et en assume les conséquences.

Cela appelle certaines qualités : Courage de ne pas renoncer à priori, ce qui serait la solution de facilité, lucidité pour mesurer le risque le plus justement possible, sens des responsabilités pour prendre les dispositions tout à fait proportionnées et affronter, le cas échéant, les conséquences de sa décision.

Il n’y a pas de mot unique dans notre langue Française pour recouvrir l’ensemble des ses qualités, il y a sans doute en latin le mot « virtus » qui englobe les valeurs masculines de courage, vaillance, sens des responsabilités et de l’honneur et si c’était en occitan le « Paratge » qui caractérisait le mieux les vertus appelées ?

Le Maire donc prend la plus grande part de responsabilité.

Il n’est pas seul à s’engager, je l’ai dit, l’Etat prend sa part aussi et déploie les moyens de la force publique.

Mais les participants doivent être conscients qu’ils sont également acteurs et responsables.

Comme à l’accoutumée, pour les gens qui choisiront de se rendre à la fête, la motivation c’est l’envie de gaîté, le besoin d’intensité et de sensations, la recherche, dans des moments d’exception, de l’oubli des difficultés du quotidien.

Mais cette année, participer à la fête, c’est aussi un acte militant, un acte de résistance qui signe la volonté de protéger un art de vivre que le fanatisme islamique entend éradiquer au nom d’une certaine conception de la vie spirituelle qui exclut ou condamne le plaisir et la joie, et que nous ne partageons pas.

Nous sommes donc rassemblés ce matin, côte à côte, pour nous réjouir des moments qui nous seront offerts mais cet aussi une occasion pour chacun de manifester, de proclamer sur notre terre notre conception de de la civilisation, une certaine conception de l’existence humaine qui fait place à la recherche éperdue d’un bonheur terrestre.

Nous voulons dire : non , il n’y a pas de mal à vouloir être heureux.

Nous savons que ni le meilleur ni le pire ne sont certains, que tout risque ne peut être prévu, ou évité,.

Nous acceptons bravement la part de hasard et d’incalculable inhérent à la condition humaine.

Mais nous faisons ici et maintenant le pari de la vie.

Pour conclure je n’aurai qu’un souhait : Que la fête de chacun soit à la hauteur de ce qu’il en espère!

Merci Madame pour ces paroles d’espoirs , ces propos optimistes et généreux, que je partage parce qu’ils sont vivifiants et vigoureux

MAINTENANT LA FÊTE PEUT COMMENCER  ! BONNE FERIA A TOUTES ET A TOUS.

feria 2016113