ASSEMBLEE GENERALE DE L’ASSOCIATION AMBITION CARCASSONNE

La première assemblée générale de l’association « Ambition Carcassonne 2014 » s’est tenue vendredi soir à 19h00 dans la salle du restaurant le Païcherou;

Elle a réuni 202 membres et reçue 50 pouvoirs.

Depuis sa création en octobre 2012, c’est la première fois qu’AC réunissait ses adhérents;

DSC_0550

L’occasion de faire le point sur l’activité de l’association, d’examiner ses comptes et de tracer les perspectives pour le futur.

Après avoir souhaité la bienvenue dans ce lieu qui nous est désormais presque  familier puisque nous l’avons occupé il y a un peu plus d’un an pour le premier meeting de campagne et il y a 6 mois presque jour pour jour pour y célébrer notre victoire aux municipales, isabelle remercia les participants  de nous avoir rejoint si nombreux, et également pour leur constance et leur fidélité.

« Ambition Carcassonne  a été crée et ses statuts déposés en préfecture  le 17 octobre 2012; Nous aurions du tenir une assemblée générale en 2013, ce qui n’a pas été fait car à l’époque nous avions d’autres chats à fouetter, et notamment à assurer une campagne électorale, voilà pourquoi aujourd’hui  nous avons, comme le prévoit la loi convoqué, une assemblée générale qui en fait englobera la période octobre 2012,  31 décembre 2013.

Certaines personnes se sont demandées « pourquoi faire une assemblée générale de l’association ambition Carcassonne alors qu’une entente a été trouvée par la fusion des listes ?

La raison est simple, Ambition Carcassonne 2014 est une association loi 1901 ;La loi impose à ce type d’association la tenue au moins une fois par an ou chaque fois que les adhérents le réclament (disposition inclue dans les statuts) de tenir une assemblée générale;

Cette assemblée générale prévoit toujours un compte rendu moral et un compte rendu financier;

DSC_0564

Rapport Moral

L’activité de l’association s’est consacré  a l’objet fixé dans les statuts:

« L’association a pour objet de rassembler et fédérer les Carcassonnaises et les Carcassonnais de tous horizons afin de réunir les conditions d’une Alternance politique »

Elle a pris en charge jusqu’au 1er mars 2013 date de l’ouverture des comptes de campagne,

– sa propre campagne de promotion par la distribution de 25000 tracts sur l’ensemble de la ville

-Elle à permis  la mise au point et l’organisation des 9 commissions thématiques qui ont donné lieu, pendant la campagne, à la tenue d’une trentaine de réunions, réunions d’expression et de propositions qui ont servi de base aux propositions  du futur programme électoral.

-la création du blog fin octobre 2012 www.ambitioncarcassonne2014.com;  ce blog reçoit en moyenne depuis sa création 10000 visites par mois

-L’association c’est aujourd’hui 706 adhérents  c’est 347 renouvellements à ce jour depuis la campagne lancée le 31 juillet soit 43 % de l’effectif.

-Elle a tenue cinq  conférences de presse, hors campagne électorale

– Notre association a constitué toute la logistique humaine de la campagne; tractage affichage, porte à porte, meetings, permanence;

Vous avez été présents chaque fois que l’on a fait appel à vous, dans la bonne humeur, un remarquable état d’esprit qui a fait qu’a ce jour l’objet de l’association a été réalisé ; il a permis et réunis les conditions d’une alternance politique.

Le compte rendu moral est adopté à l’unanimité

Le Compte rendu Financier nous est donné par Michel Sampietro trésorier de l’association;

Le produit des adhésions et des dons faits à l’association moins les dépenses de celle-ci laissent un solde positif au 31/12/2013 de 2800 Euros.

Le compte rendu financier est adopté à l’unanimité

Les cotisations pour l’association resteront inchangées:

étudiant 5 Eu  ;   adhésion simple individuelle 10 Eu;     Adhésions couple 15 Eu ;

Cette proposition est adopté à l’unanimité;

Vous trouverez ci-dessous des extraits du discours de clôture d’Isabelle CHESA

DSC_0555

Chers amis,

« Forte de 706 adhérents , dont plus de la moitié a déjà renouvelé la cotisation, l’association ambition Carcassonne a largement contribué et joué un rôle déterminant dans la victoire de la droite et du centre  aux dernières élections municipales;

Sans elle, autrement dit sans vous, vous tous qui m’avez encouragé aidé, soutenu, la gauche serait encore au pouvoir dans notre ville, la conduisant irrémédiablement au déclin, à l’image d’un François Hollande qui conduit le pays dans le mur;

Nous avons su faire la preuve que l’union est une force nécessaire pour remporter les victoires déterminantes, nous avons su faire la fusion avec la liste de Gérard Larrat pour bouter JC Perez hors de l’hôtel de ville;

Sans cette fusion ,la droite aurait perdu. Nous revendiquons une part essentielle, au moins égale à celle de Gérard Larrat, personne ne le conteste, tout le monde le sait, sauf Pérez qui pensait que cette alliance ne se ferait jamais comptant sur nos divisions pour continuer à poser son séant dans le fauteuil du Maire

Mais cela s’est déjà  du passé; »

 » Depuis l’élection de Hollande , qui voulait réconcilier les français et moraliser la vie politique  et publique , nous avons assisté a une cascade de renoncements, de mensonges, de scandales qui conduisent tout naturellement les français à dire que tous les hommes politiques sont pourris; »

 » Tout ce constat, chers amis, me conforte dans l’idée qu’en 2012, nous avons eu raison de constituer une association sans étiquette politique, ouverte; Il faut que nous prenions en main notre destin sur le plan local car personne ne le fera à notre place. »

« L’autre objectif d’ambition c’est de créer toutes les conditions pour garder cette mairie et en même temps mettre tout en œuvre pour conquérir l’agglo, car vous comprenez bien et vous constatez aussi, que beaucoup de choses qui concernent le territoire communal passent aujourd‘hui par l’agglo. »

« En clair il faut savoir ce que nous voulons faire, conserver la ville et rendre ses habitants heureux, ou la rendre aux mains du parti unique détenteur de la pensée du même nom. »

 » Parti qui a rendu une ville exsangue, qui n’a traité aucun dossier à fond, qui a fait des promesses démagogiques, qui a laissé des services  et un personnel désemparés, à l’image de ceux qui, au sommet, en charge de la France depuis deux ans, ont précipité le pays dans l’abîme économique ,dans un néant culturel, dans l’inégalité sociale, en le dépeçant  de ses valeurs essentielles, par la pratique  d’un humanisme totalitaire et politisé. »

Pour cela faisons le simple calcul mathématique qui  suffit à mesurer l’ampleur de la tache

Nos deux listes ont réuni, au deuxième tour, un peu plus de  41% ;

Pour gagner dans une élection il faut arriver à 50 % plus une voix, ce doit être un objectif pour nous, surtout dans un contexte qui appelle des triangulaires;

Nous ne sommes donc rien l’un sans l’autre, cela suffit simplement à  chasser les arrières pensées, doit éviter de  se regarder en chien de faïence pour savoir qui, des uns ou des autres, pourrait  tirer le meilleur profit de cette élection

Notre victoire a été celle de l’intelligence et de l’intérêt collectif, de la passion portée pour notre ville et pour ses habitants; elle est née d’une fusion de liste où les concurrents d’hier sont les compagnons d’aujourd’hui.

Gérard  Larrat est maire, nous devons tous travailler à ses cotés, avec sérieux , loyauté, et il conviendrait d’arrêter  de se  poser les questions de savoir si nous nous entendons bien ou si on se tire la bourre; »

Cette question est inutile, le conseil municipal d’hier en est l’illustration.

« J’attends de vous un soutien sans faille et sans état d’âme pour la municipalité et pour les actions qu’elle mène dans la difficulté ,vu l’extrême légèreté qui a présidé avec l’équipe précédente dans le traitement  de dossiers fondamentaux ;

Je vous le demande, jusqu’à aujourd’hui vous m ‘avez fait confiance, j’attends de vous, adhérents d’ambition, votre soutien sans faille, sans état d’âme qui réclame de votre part de la patience et de la compréhension tant la situation  a été dégradée par une gestion fantaisiste.

J’attends de vous un soutien sans faille et sans état d’âme pour la municipalité et pour les actions qu’elle mène dans la difficulté ,vu l’extrême légèreté qui a présidé avec l’équipe précédente dans le traitement  de dossiers fondamentaux ;

Je n’attends pas de vous de l’indulgence mais de la solidarité par rapport au travail que nous faisons, je n’attends pas des critiques mais des propositions , et gardez-vous des rumeurs colportées à satiété pour nous nuire et nous discréditer, ne soyez pas les fossoyeurs de notre victoire en devenant les relais  de nos adversaires. »

« Notre travail, votre soutien, notre collaboration, votre proximité,  notre sérieux, votre enthousiasme, nos engagements votre confiance, notre volonté, notre solidarité sont les garants, n’en doutez point ,de nos futures victoires, de nos futurs succès. »

La soirée s’est terminée devant le buffet préparé par l’équipe du  » Païch » et a réuni 170 convives.

 

 

 

 

 

 

RENTREE UNIVERSITAIRE 2014-2015

La première cérémonie du genre qui nous espérons en comptera bien d’autres , organisée à l’initiative de Danièle Hérin, maire adjointe à l’enseignement supérieur, s’est tenue vendredi soir a 17h30 au théâtre Jean Alary;

DSC_0516

Elle a réuni étudiants, chefs d’établissements de Carcassonne ou leur représentants, représentant des université de Montpellier et de Perpignan, et la Municipalité de Carcassonne.

Elle marque la volonté de la ville de s’investir dans les filières de l’enseignement supérieur, de poursuivre le développement des filières existantes afin de donner aux jeunes la proximité des enseignements post bac.

Discours d’ouverture d’Isabelle Chesa, 1er Adjointe représentant monsieur le Maire empêché.

DSC_0533

Mesdames, Messieurs Les Présidents d’Université, Directeurs d’Etablissements, Proviseurs de Lycée,

Chers Amis,

J’ai le plaisir et l’honneur ce soir de célébrer avec vous la 1er rentrée Universitaire de la Ville de Carcassonne.

Quel événement pour une ville qui est souvent décrite comme vieillissante, sans université et sans avenir pour nos jeunes !

Paradoxes, contradictions ? Non, il s’agit d’une nouvelle impulsion politique, d’une volonté de la nouvelle majorité municipale portée par notre Maire, Monsieur Gérard Larrat que je tiens à excuser pour des raisons familiales.

Il me revient donc ce soir, en tant que 1er adjointe, de sceller symboliquement la 1ère pierre de ce chantier d’envergure : celui du développement de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation à Carcassonne.

Ce chantier, qui est aussi un défi à relever pour l’avenir, est adossé à 3 solides piliers :

Le premier est évidemment notre jeunesse : 1300 étudiants à Carcassonne issus d’antennes universitaires, de BTS, de Lycées, noyau interdisciplinaire sur lequel la ville va s’appuyer

Le deuxième est notre volonté sans faille de retenir et d’attirer des étudiants grâce au développement de l’offre universitaire de niveau supérieur pourvoyeuse d’emploi durable

Le troisième s’incarne par l’organisation de la vie étudiante afin de faciliter l’inscription de nos jeunes dans la Ville, permettant d’améliorer la vie des Carcassonnais et de redynamiser le centre-ville. Des mesures d’accompagnement des étudiants seront développées pour faciliter leur vie scolaire, sociale, l’accession au logement..etc.

Au-delà des questions d’enseignement, il s’agit aussi de notre volonté de promouvoir une jeunesse étudiante inscrite dans les défis contemporains du lien social, de la citoyenneté, de la solidarité envers les plus démunis et nos aînés, que ce soit à l’échelle locale, Régionale ou Européenne.

Le développement du Service Civique, l’engagement solidaire dans les universités, constituent un levier d’action important pour octroyer à notre jeunesse des valeurs fondamentales pour construire la société de demain.

En conclusion, et avant de passer la parole à Madame Hérin, adjointe au Maire en charge de l’enseignement supérieur et de l’innovation numérique, je voulais vous faire partager notre vision, celle de construire la symbiose entre la plus grande Cité Médiévale d’Europe et une Ville Innovante de la Recherche et du Numérique.

DSC_0543

Chefs d'établissements et représentants des université sur la scène du théatre

Chefs d’établissements et représentants des université sur la scène du théatre

Participaient à cette cérémonie

Madame Sylvie VIGUIER-PLA, Enseignant chercheur au Département Statistiques, Informatique Décisionnelle, Représentant Monsieur Fabrice Lorente, Président de l’Université de Perpignan Via Domitia,

Monsieur Joseph PUJOL, Chef de service au C.H.U. de Montpellier, Représentant Monsieur Philippe AUGé, Président de l’Université Montpellier 1, pour l’Institut de Formation en Soins Infirmiers de Carcassonne,

Monsieur Jean-Patrick RESPAUT, Vice-Président Formation et Vie Universitaire, Représentant Monsieur le Président de l’Université Montpellier 2, Sciences et Techniques, accompagné de Monsieur Bernard GRELETTI, Directeur du site ESPE-FDE de Carcassonne.

Monsieur Fabien PREVOT, Référent Alternance et Apprentissage, Représentant Madame Anne-Lucie WACK, Directrice Générale de Montpellier Sup Agro,

Monsieur Bruno VILLEMONT, Directeur du Centre de l’Ecole Nationale de l’Aviation Civile de Carcassonne,

Monsieur Michel BOUTTIER, Proviseur du Lycée d’Enseignement Général et Technologique Agricole Charlemagne,

Monsieur Jean-Paul SIRIYES, Proviseur du Lycée Jules Fil, Lycée d’Enseignement Général, Technologique et Professionnel,

Madame Tilagavady GUICHARD, Proviseur Adjoint, Représentant Monsieur Jean Marie Mercadal, Proviseur du Lycée Paul Sabatier,

Madame Isabelle DELLE CASTELLE, Professeur Principal en BTS 2ème année, Représentant Monsieur le Proviseur du Lycée Saint Louis,

Monsieur Alain FABRE, Directeur de l’École des Beaux-Arts de Carcassonne,

Monsieur Bernard CESSIECQ, Directeur du Centre de Formation d’Apprentis de la CCI de Carcassonne,

Madame Monique ROYER, Directrice du Centre de Formation d’Apprentis Agricole de l’Aude,

Madame Laetitia LAROCHE, Directrice de l’Ecole Cybèle, école d’esthétique et de coiffure,

 

LES JOURNEES DU PATRIMOINE 2014

Rarement ces journées ont été aussi prolifiques  sur la ville de Carcassonne puisque pas moins de 34 lieux de visites ont accueillis des centaines de visiteurs au cours de ce Weekend consacré au patrimoine.

Et comme un bonheur ne vient jamais seul, l’émission télévisée diffusée sur France 2 classait la cité de Carcassonne à la cinquième place « des monuments préférés des Français »;

Un auditoire attentif au cours de la visite du Bastion Montmorency, aimablement ouvert par le groupe "Corian" et remarquablement  nettoyé par les services municipaux pour permettre l'accès au site

Un auditoire attentif au cours de la visite du Bastion Montmorency, aimablement ouvert par le groupe « Corian » et remarquablement nettoyé par les services municipaux pour permettre l’accès au site

Visite guidée par Jacques Blanco dont on connait la passion et l'amour qu'il porte à Carcassonne

Visite guidée par Jacques Blanco dont on connait la passion et l’amour qu’il porte à Carcassonne

Monsieur Marquié  Historien a suivi et participé aux commentaires de la visite

Monsieur Marquié Historien a suivi et participé aux commentaires de la visite

vue sur la cite depuis le Bastion Montmorency

vue sur la cite depuis le Bastion Montmorency

Jacques Blanco bien entouré au terme de la visite d'un des groupes qu'il a animé.

Jacques Blanco bien entouré au terme de la visite d’un des groupes qu’il a animé.

Dans le mëme temps  Vincent CASSAGNAUD, abf (architecte des bâtiments de France) copnduisait un groupe à la rencontre de la manufacture royale de la rue Trivalle, dont la façade a été entièrement rénovée.

Dans le même temps Vincent CASSAGNAUD, abf (architecte des bâtiments de France) conduisait un groupe à la rencontre de la manufacture royale de la rue Trivalle, dont la façade a été entièrement rénovée.

Dans l'escalier Monumental de la manufacture un des plus beaux de la ville datant du XVIII ème siècle

Dans l’escalier Monumental de la manufacture un des plus beaux de la ville datant du XVIII ème siècle

Vestige du "Buffet d'eau de la manufacture royale"

Vestige du « Buffet d’eau de la manufacture royale »

Vincent Cassagnaud, Any Barthes et Isabelle au teme de la visite de la manufacture.

Vincent Cassagnaud, Any Barthes et Isabelle au teme de la visite de la manufacture.

 

 

 

 

 

 

 

 

OUVERTURE DE L’EXPOSITION : « CarcaSSonnes Villes Médiévales »

Cette exposition, inaugurée hier par Isabelle CHESA 1er adjointe au Maire, chargée de l’Urbanisme et du patrimoine, en présence de nombreuses personnalités politiques et scientifiques de la ville, se propose de restituer la cohérence historique de la ville et de son territoire, en illustrant un moment clé de l’identité urbaine de Carcassonne.

Elle ouvre ses portes la veille du déroulement des journées européennes du patrimoine.

Magnifiquement illustrée et commentée, elle trace l’acte de Naissance de « la Bastide » ; elle est à visiter sans modération;

La chapelle des dominicaines étaient très fréquentée hier soir pour participer à cet évènement et pour écouter le discours inaugural de la première adjointe, et celui de Amancio Requena commissaire de cette exposition

DSC_0460

DSC_0451

INTERVENTION DE Madame CHESA

DSC_0445

Monsieur REQUENA du centre des Monuments Nationaux, commissaire de    l’exposition,

Monsieur Renaud BAURES directeur du CAUE,

Madame Any BARTHES conseillère municipale déléguée au patrimoine,

Mesdames Messieurs les élus

Mesdames Messieurs,

Chers Amis,

Je souhaiterai en préambule excuser Monsieur le Maire qui n’a pu être parmi nous

J’ai l’honneur ce soir d’inaugurer l’exposition « Carcassonne Villes Médiévales » et de vous inviter au voyage à travers l’histoire de nos 2 villes. La Cité et la bastide construites à l’époque médiévale, d’est en ouest, en hauteur et bords d’Aude, deux pôles historiques qui témoignent d’une histoire forte et mouvementée inscrite dans le temps.

Cette polarité fait néanmoins partie d’un destin commun : notre Territoire de vie.

Il y a peu de temps, nous avons inauguré à la Cité, l’exposition sur Viollet le Duc à l’occasion du Bicentenaire de sa naissance. Cet architecte de renom à qui l’on doit la restauration de la Cité de Carcassonne inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1997.

Aujourd’hui, dans le cadre de la commémoration des 800 ans de la naissance de Louis IX, dit saint Louis, nous rendons hommage à l’héritage qu’il nous a laissé et pour lequel nous avons des devoirs : la plus grande bastide d’Europe crée dès 1247 à situation géométrique, de l’autre côté de l’Aude et qui accueille aujourd’hui la vie de la plupart de nos Carcassonnais.

Cette Bastide, riche d’histoire et de patrimoine est restée trop longtemps dans l’ombre des remparts de la Cité, tant visitée, tant aimée au niveau international.

Cette exposition, retrace l’évolution de la Ville au fil des siècles, dans un souci de reconnaissance de ses deux entités, comme appartenant à une IDENTITÉ COMMUNE composée de richesses architecturales, urbaines, paysagères, de mémoires à valoriser, à refaire vivre dans une dynamique contemporaine.

INTERPRÉTER LE PATRIMOINE, C’EST LE FAIRE VIVRE AVEC ET POUR LES CARCASSONNAIS ET LE FAIRE PARTAGER AUX VISITEURS.

Nous voulons que les carcassonnais renouent avec « Leurs Carcassonnes », leurs héritages, pour une ville rééquilibrée dans sa liaison Cité/Bastide et dans ses fonctions : sociales, patrimoniales, urbaines, économiques, paysagères.

Je tiens à remercier les partenaires de cette exposition :

–      Le CMN

–      Le CAUE

–      Les archives départementales

–      François BROSSE pour les illustrations, Michel ALIAGA pour la scénographie et véronique BONIOL pour le graphisme,

–      Le GARAE, particulièrement Madame Sylvie SAGNE ethno-sociologue

–      L’Amicale Laïque et le travail remarquable d’Elise GARDEL, fidèle à notre Ville

–      L’OGS

–      Le service patrimoine de la Ville

Cette exposition de qualité sera présentée sur une longue période, jusqu’au 31 août 2015. Elle marque le lancement de projets d’envergure destinés à faire de nos pôles historiques un seul territoire de vie et de développement.

Je vous remercie de votre attention.

DSC_0454

Amancio Requena, dans son intervention parle d’un travail qui a été rendu possible grâce à la conjonction du savoir et des savoir-faire. « Le comité scientifique composé de plusieurs personnalités, parmi lesquelles Elise Gardel archéologue, Sylvie Caucanas directrice des archives départementales, Sylvie Sagnes ethnologue au CNRS, Guy Rancoule historien, Jean-Claude Capera géologue, Caroline de Barrau docteur en histoire, Jean-Louis Gasc chargé d’action culturelle, a mis à jour des connaissances qui facilitent l’interprétation du dédoublement de la ville». Cette exposition, ouverte jusqu’au 31 août 2015, sera un point de départ sur le dépliant du parcours patrimonial dans la ville en cours d’élaboration et qui sera proposé au public dès la fin de l’année »

Madame Any BARTHES conseillère municipale chargée du patrimoine à énormément travaillé avec les services municipaux pour la réussite de cette exposition

Madame Any BARTHES conseillère municipale chargée du patrimoine à énormément travaillé avec les services municipaux pour la réussite de cette exposition

DSC_0465

 

CROISONS LES DOIGTS POUR LE TROIS

C’est aujourd’hui que çà se décide  !!!

Seuls les parlementaires auront eu  eu le privilège d’être reçu par le président de la République à l’Elysée… pour connaitre la décision qui sera prise pour le maintien ou la disparition du trois à Carcassonne.

Je ne ferais pas de commentaires polémiques sur cet état de fait, mais …

L’essentiel est que nous gardions nos soldats, et que , à quelques jours de la Saint-Michel, nous gardions l’espoir et croisions nos doigts.DSC_9389