« OH LA BELLE ÂME…….COURAGEUSE !! »

JCP

Y aurait-il un vent de panique à bord du pédalo socialiste? Y aurait-il des mutins , jusqu’à présent bien planqués derrière la discipline de vote ( si confortable!) qui oseraient défier le Capitaine Tout Mou

Les récents évènements ( raclée du PS à Brignoles, l' »affaire » Léonarda comparée à une rafle par un « ami « de Valls, des députés de gauche qui demandent la démission du premier flic de France) laissent à penser que ce n’est plus de la cacophonie, de l’incompétence ou de l’amateurisme, mais bien un vent de panique qui souffle dans toutes les voiles du navire rose bonbon !

Notre député-maire se réveille à 6 mois d’une échéance capitale pour lui: sauver ce qui peut  l’être encore ! Alors, on ne voit et on entend que lui, quasi quotidiennement, sur des sujets qu’il avait pris grand soin de taire, bien que parfaitement informé.

Le 3ième RPIMA ? Il a vu le Ministre et ressort « rassuré » de cet entretien. Il l’invite à Carcassonne pour faire bonne mesure, ce qui devait calmer les inquiètudes du bon peuple! Patatras, le Ministre ira d’abord à Castelnaudary, comme quoi Carcassonne ne semble pas au coeur de ses priorités

Les Impôts? Notre maire si attentionné envers ses électeurs affirme qu’il les baissera  de 4points lors de son prochain mandat. Pourquoi ne l’a-t-il pas fait avant, et pour tenir cette énième promesse qui s’ajoute à tant d’autres non honorées, encore faudrait-il qu’il soit réélu?!

Et décidemment, quand ça ne va pas, ça ne va pas : son PLU vient d’être retoqué par le Tribunal Administratif de Montpellier, pour vice de procédure . Amateurisme? Non, vous n’y pensez pas sérieusement?

Il fallait donc frapper un grand coup ! S’apercevant soudainement ( ou au moment le plus judicieux pour lui?) que « son » électorat ( c’est à dire la gauche, les autres comptent pour si peu, sans doute quantité négligeable à mépriser….)  est « accablé » ( par les impôts, où par l’incompétence?), il prend une décision extraordinaire, époustouflante, osée, allant à l’encontre de sa solidarité parlementaire………………..celle de s’ABSTENIR  de voter la loi sur la réforme des retraites !!

Vous voulez que je vous dise? Je suis « espantée » devant tant de courage, devant tant de révolte, devant tant de caractère, ……………une décision qu’il a « longuement mûri » dit-il !

Moi, à sa place et mise devant le même choix, si j’avais été en désaccord avec le texte de loi, si ma conscience m’avait dicté de ne pas cautionner cette politique, j’aurai voté contre, pour affirmer que ce texte est mauvais.

Lui s’abstient, ce n’est ni oui, ni non, mais on commence à bien le connaître, notre député-maire…….

Il ne veut pas mêler sa voix à celles du FN ou de l’UMP, triste explication!

Mais alors, s’il avait été électeur à Brignoles, il ne se serait pas rangé derrière le fameux front républicain, et donné sa voix à l’UMP pour faire battre le FN?

Il y a des belles âmes que l’on a du mal à comprendre, surtout à suivre.

LA FETE DU VIN

.

Cela fait du bien de revenir aux traditions :

Cela se sera traduit trois fois cette année, par le retour de la  « fraiche attitude » place Carnot, par une semaine Espagnole rebaptisée Feria, et enfin par le retour de la fête du vin à la mi octobre;

Y aurait-il des élections en perspectives ? ou plus simplement a-t-on reconnu du coté de l’hôtel de Rolland que l’on s’était trompé sur des options reconnaissons le non fondamentales mais symboliques tout de même.

Je laisse à chacun le soin d’apporter ses réponses;

Il n’en reste pas moins qu’hier soir, la place Carnot était en effervescence, que la paix régnait sur le landernau politique et que la joie était dans les cœurs.

Isabelle était bien entourée, et pour reprendre une expression devenue célèbre à Carcassonne ce n’était  « Que du bonheur »

Bonsoir Michel !

Bonsoir Michel !

 

autour du rosé..

autour du rosé..

On a écouté le Maire et le Président de la Chambre d'agriculture

On a écouté le Maire et le Président de la Chambre d’agriculture

On a aussi fait le tour des stands; Mince il n'y a pas que des vieux autour d'Isa !

On a aussi fait le tour des stands;
Mince il n’y a pas que des vieux autour d’Isa !

Je l'ai dit la joie était dans les cœurs et sur les visages

Je l’ai dit la joie était dans les cœurs et sur les visages

DSC_7470

On a un peu mais rien qu'un peu parle politique

On a un peu mais rien qu’un peu parle politique

 

 

 

Comment nous soutenir ?

 

 

Pour nous soutenir, c’est simple!

Cliquez sur Formulaire_soutienAC2014

appel aux dons Rec099

Complétez-le et renvoyez le directement à :

Isabelle CHESA
Ambition Carcassonne 2014
12 rue d’ALSACE
11000 CARCASSONNE

Si vous ne parvenez pas à visualiser le formulaire au format PDF, voici la version en images.

appel aux dons Rec099

appel aux dons VER100

 

 

Si vous ne parvenez pas à l’ouvrir, voici la version en images du formulaire.

 

 

 

ANNIVERSAIRE

 

DSC_7239 - Copie

Le blog ambition Carcassonne a été ouvert le 30 Octobre 2012;

Voila maintenant presque un an, et vous êtes  73387 internautes a avoir rendu au moins une visite à ce site www.ambitioncarcassonne2014.com

Vous avez aussi conservé votre fidélité au site www.isabellechesa.com créé en décembre 2006 dans la perspective des élections législatives de l’époque.

Sur ce site vous avez été  133813 visiteurs pour la période septembre 2012 septembre 2013.

Au total, j ‘ai publié 997 billets que vous retrouvez sur ces supports et qui tracent, comme un livre, toute ma vie politique depuis presque 7 ans;

Je souhaite que la fidélité dont vous faites preuve, et qui ne se départit pas soit la récompense de mon action politique, de mon honnêteté, et de la ligne de conduite que je me suis fixée vis à vis des citoyens de cette ville.

Je vous remercie encore une fois de cette fidélité et de cette constance qui m’oblige plus que jamais à vous parler le langage de la vérité, qui m’oblige aussi à travailler pour  servir cette ville dans la rigueur , avec sincérité, avec tout mon attachement , mon affection, pour, et  au coté de ses habitants.

Isabelle

 

 

 

LES IMPOTS LOCAUX

Immobilier, illustration

Jean Claude Perez, député,  socialiste convaincu et ardent soutien du Président de la République et de son gouvernement,  a voté le budget qui assassine fiscalement les Françaises et les Français,  et en particulier ceux dont les ressources sont les plus modestes(retraités et personnes âgées), devient à quelques encablures des élections municipales le chantre des diminutions d’impôts.

Fait-il s’en étonner ?

Surement pas, puisque dans ses programmes de 2008 et de 2009, il a promis tellement de choses, qu’il n’a jamais réalisé.

Mais là, il fait très fort dans l’enfumage et le cynisme, quand on sait que pour les particuliers, les exonérations  fiscales sur les constructions neuves ont été supprimées, ainsi que les abattements sur la taxe d’habitation ,et qu’ont été mis en place la taxe d’habitation sur les locaux vacants, ainsi qu’une taxe d’aménagement sur les constructions neuves.

Jean Claude PEREZ s’engage donc à diminuer les taux d’impositions et plus particulièrement le taux d’imposition du foncier bâti de 4 % sur la prochaine mandature.

En cela, il ne répond pas du tout aux préoccupations des contribuables Carcassonnais sur l’impôt foncier, qui eux veulent une réponse pas en taux, mais en baisse  en euros !!!,ce que l’on comprend d’autant plus que nous sommes, nous aussi contribuables !!!

Tout d’abord, il n’est pas maître des taux sur la part départementale, la part régionale, et surtout sur la nouvelle part de la colonne « intercommunalité » dont nous aurons l’occasion de parler, sans compter la part de la colonne « taxe d’enlèvement des ordure ménagères », qui cette année augmente de 6,26 %, rien que ça !!!

Le taux qu’il maitrise en tant que Maire, ne représente que 47,51 % du calcul global de l’impôt foncier, ce qui veut dire, que s’il voulait diminuer les impôts de 4 % sur la mandature, cela reviendrait à diminuer le taux au moins du double, sinon beaucoup plus, en fonction des décisions des autres collectivités territoriales qu’il ne maitrise pas, et sur les calculs d’évolution des bases qui sont fixés par le cadastre, soit l’Etat qu’il ne maitrise pas non plus. On est donc prés de la promesse électorale qui mise l’engagement sur une roulette de casino de jeux !!!

Pour résumer, la baisse des taux, ne présume en rien de la baisse en euros de nos impôt locaux, et nous aurons l’occasion de nous exprimer durant la campagne sur ce sujet pour justifier que ce genre d’engagement ne correspond en rien à ce que veulent les contribuables locaux,à savoir la baisse des impôts qui deviennent toujours plus intolérables et inéquitables, plus particulièrement  à Carcassonne ,sur les impôts fonciers.

D’autre part, on ne peut laisser sous silence, puisque ceci est lié à cela, l’engagement de diminuer l’effectif du personnel de Mairie de 100 personnes, promesse que nous fait Monsieur Jean Claude PEREZ, alors que depuis le 1er Janvier 2013 l’effectif à augmenté d’environ 80 personnes, et ce n’est pas terminé !!!

Donc, comment peut-on diminuer les taux de l’impôt foncier bâti en augmentant les charges de fonctionnement ???

Nous reviendrons sur ces  sujets particulièrement sensibles, dans les actes d’engagements des candidats, par rapport aux promesses électorales …

Qu’on se le dise ……

L’UNION SACREE A LA SAUCE PEREZ

 

LARRAT PEREZ

Le devenir du 3ième RPIMA inquiète tous les Carcassonnais. Ni le ministre de la défense, ni le député-maire, ne veulent dire quel sera le sort réservé à ce régiment, cher aux cœur de nos concitoyens. Alors, pour calmer les craintes légitimes que nous pouvons avoir, et sous la pression populaire et médiatique, Monsieur Perez communique : nous apprenons qu’il a assisté à une réunion du comité de Défense à l’Assemblée ( dont il est membre mais souvent absent) et qu’il a rencontré hier,  9 octobre lors d’ un petit déjeuner le ministre Le Driant.

C’est sans doute suite à la rencontre qui a suivi ce petit déjeuner,  avec le chef de cabinet du ministre cette fois , sur des aspects « plus politique » qu’il a été décidé que le Ministre de la défense ferait avant Noel un déplacement à Carcassonne;

En pleine campagne électorale, personne ne doute de la portée, et surtout de l’opportunité  politique de ce petit voyage en province…C’est le député Maire qui en fait maintenant un enjeu électoral.

Il a même adressé, comme moi, mais avec quelques jours de retard, un courrier au Président de la République…

Bref en attendant, Nous voici bien avancé ! de gesticulation en déclaration, de petit déjeuner en argumentaire, rien n’est dit, rien n’est fait, rien n’est assuré; la patate est chaude, elle passe de main en main; seule  une chose est certaine : aucune décision ne sera prise avant les élections municipales,  ce dont nous ne doutions pas et ce qui ravive notre pessimisme.

Mais Monsieur Perez a plus d’un tour dans son sac et sait manier la communication politique. Il appelle à L’Union Sacrée » avec …………….Gérard Larrat ! En somme une union sacrée à deux, ce qui en limite singulièrement la portée.

Au cas où le Maire l’aurait oublié, il existe des responsables et des acteurs de la société civile qui sont prêts à faire corps pour sauver le régiment: l’UMP, l’UDI, le Modem, le Front de Gauche, le Parti Communiste, le FN, les Verts, le CCI, la Chambre des Métiers, l’agglo du carcassonnais et j’en passe, tous concernés par ce que représente cette garnison et son impact économique sur la ville.

Mais Monsieur Perez ne connaît que Monsieur Larrat, cet « excellent ami » auquel il veut sans doute donner un coup de pouce tout en continuant , à son égard, son hargneuse action en Justice.

Monsieur Perez joue-t-il avec celui qu’il a fait invalider, comme un chat avec une pelote?

Monsieur Perez craint-il tant ses adversaires déclarés à la reconquête de la Mairie pour s’adonner à de subtils jeux politiciens qui ne trompent personne?

Monsieur Perez , par le fait du prince me met d’office sur la touche, comme tous les autres, nous jugeant indignes de participer à son union sacrée? Il est vrai qu’il considère toute cette affaire comme une « rumeur » sans fondements, dont il me rend responsable, alors que dix généraux sont montés aux créneaux et qu’il est au courant que le régiment est sur la sellette depuis le début du mois de  janvier dernier !

La ficelle est grotesque, elle ressemble à une corde dont il veut se servir pour tordre le cou à ceux qui s’opposent au bon vouloir d’un Maire de plus en plus inquiet de perdre son fauteuil.

Mais peu importe les états d’âmes, l’essentiel c’est que le trois reste à Carcassonne,  pas pour  six mois pas pour  un an,  pour toujours, et qu’on nous le dise clairement et rapidement.

FETE DU VIN … LE RETOUR A LA TRADITION

 

vendange et medievale096Le 28 septembre dernier sur www.isabellechesa.com sous le titre

« LA FERIA ENTRE NOEL ET PREMIER DE L’AN… ET LE VIN PRIMEUR… A LA SAINT VINCENT !!! »

Je dénonçais  le fait que la traditionnelle fête des vendanges qui met à l’honneur le vin primeur à partir du 3ème jeudi d’octobre sur la place Carnot n’aurait pas lieu cette année au plus grand mécontentement  des viticulteurs audois

« Carcassonne Agglo avait décidé (sans trop de discussion avec les professionnels du secteur) de reporter la fête de vendanges au 19 et 20 janvier 2013, la couplant  ainsi avec la fête de Saint-Vincent … L’agglo dans ses prises de position à la Hussarde une fois de plus, avait tranché, et avait rendu publique cette surprenante nouvelle. »

Je poursuivais mon billet en disant

« Mais que fait notre député Maire que l’on n’entend jamais, ou si peu sur les dossiers chauds de sa commune, lui qui a fait « la Une » de la presse locale pendant quelques semaines en effectuant une tournée auprès des caves coopératives, en ardent défenseur de la viticulture départementale.

Il est peut-être temps qu’il prenne un peu d’initiative, car il n’est plus maître de ce qui se décide sur sa commune » ;

Eh bien voila c’est fait, cette année nos vœux et ceux des professionnels ont été respectés puisque non seulement il y aura la fête du vin entre les 17 et 19 octobre mais cette fête du vin sera couplée avec la fête médiévale « Cascarilh de dame carcas » sur la « magnifique » esplanade du Prado à la cité médiévale le samedi 19 et le dimanche 20 Octobre

Comme quoi les élections font toujours bouger les paresseux, surtout ceux qui ont le devoir de justifier de leur inexistence durant de longs mois.

Par contre « Exit » l’agglo de ces manifestations, signe que les temps, mêmes électoraux ne sont pas propices à des réconciliations .

MARINE LEUR DIT MERCI

Le-Figaro-Logo

Paul-Henry du Limbert dans son éditorial du journal Le Figaro de vendredi a intitulé son article: Marine leur dit Merci.

C’est la première fois que dans un de mes sites je publie in extenso un article d’un journal;

Mais le contenu de ce papier est tellement limpide et réaliste que je n’hésite pas à le reprendre à mon compte et à vous le soumettre dans son intégralité;

Pour le lire cliquez sur le lien bleu : le figaro090 ci dessous

le figaro090